Chargement de la page en cours. Veuillez patienter..

Backyard Crew / Ramon Sinkeldam

20th April 2018 - tagged: Textile Lunettes de sport Casques road
Backyard Crew / Ramon Sinkeldam

Backyard Crew / Ramon Sinkeldam

20th April 2018 - tagged: Textile Lunettes de sport Casques road

Á table avec Ramon Sinkeldam

Le champion sur route de Pays-Bas

Ramon Sinkeldam est jovial. Sa cafetière supersonique ronronne discrètement et il nous demande à plusieurs reprises ce que nous pensons de son café. Sur sa table de cuisine trône un nouveau casque aérodynamique de la marque, il est aux couleurs de l’équipe la Française des jeux, qu’il vient de rejoindre. Mais avant d’en parler, nous l’interrogeons sur sa remarquable victoire au championnat sur route des Pays-Bas l’an passé.

Ramon Sinkeldam Ramon Sinkeldam

« Je ne m’étais pas vraiment focalisé sur ce titre. J’étais occupé à préparer le Tour de France, qui démarrait une semaine plus tard. Quelques personnes m’avaient dit que je serais bien sur cette course et mes jambes étaient bien ce jour-là. J’étais très confiant en partant, ce qui n’arrive jamais. C’était une longue course, un peu plus de 250 kilomètres, et j’avais roulé en tête de peloton quasi toute la journée. En fin de parcours, je suis parti trop tôt, mais par chance tout le monde était épuisé. Wippert et moi avons franchi la ligne d'arrivée coude à coude, et il était déjà en train de célébrer la victoire. Mais la photo m’a déclaré vainqueur.

Ramon Sinkeldam Ramon Sinkeldam

Contrairement à ce qu’on entend souvent au sujet des autres équipes françaises, la FDJ est très structurée. Leur approche me convient et ils ont de nombreuses idées sur ce qui peut être amélioré. C'est très agréable à vivre. lI y a encore la barrière de la langue, mais j’y travaille. Heureusement, les autres gars de l’équipe ne me laissent pas sans comprendre et m’aident chaque fois que possible. En tête à tête ça va encore mais quand ils se mettent tous à parler rapidement, j’ai encore du boulot.

La plupart des coureurs possédant les mêmes qualités que moi veulent sprinter pour eux-mêmes, gagner pour eux-mêmes.
Ramon
Team Groupama-FDJ

Ma force est mon sprint puissant, et ma capacité à bien me préparer pour ce sprint. C’est aussi la raison pour laquelle FDJ m’a engagé, pour que je vienne en renfort de Démare, avec plusieurs autres coureurs. BBB Cycling est le sponsor de notre équipe pour les casques, mais j’ai également pu conclure un contact privé pour les lunettes. J’aime le fait qu’il s'agisse d’une entreprise néerlandaise et que l’on puisse être en partenariat de cette manière. Je suis aujourd’hui en milieu de carrière mais je continue à progresser chaque année. Et je suis plutôt utile dans une équipe car je suis d'une très grande aide. Vous savez, la plupart des coureurs possédant les mêmes qualités que moi veulent sprinter pour eux-mêmes, gagner pour eux-mêmes. Mais je n’ai aucun problème avec le fait de travailler pour un leader.

Les lunettes de sport de Ramon Sinkeldam

Une balade sans frontières
FullView
FullView
À partir de 79
Ramon Sinkeldam Ramon Sinkeldam

En hiver, je fais beaucoup de VTT dans les villes de Heemskerk ou Wijk aan Zee, et en forêt. Un tour dans Schoorl avant de repasser par la plage. Mais si le temps est le même qu’aujourd’hui, avec cette tempête, je passe quelques heures sur mon vélo d’appartement avant d’aller chercher mes enfants à l’école. En été, j’aime rouler à travers les écluses d'IJmuiden jusqu'à Bloemendaal, c'est la seule ascension dans la région où je peux dépenser mon énergie.

Le casque de Ramon Sinkeldam

Vitesse libre
Tithon
Tithon
À partir de 99
Je continue à régulièrement faire des sorties avec mes amis. Je pars d’abord tout seul à fond quelques heures et ensuite je roule avec eux pendant quelques heures supplémentaires.
Ramon
Team Groupama-FDJ

Je continue à régulièrement faire des sorties avec mes amis. Je pars d’abord tout seul à fond quelques heures et ensuite je roule avec eux pendant quelques heures supplémentaires. On parcourt environ 31 kilomètres en une heure pour qu'ils puissent facilement suivre également. Je donne également des conférences à Schoorl, ce qui est très sympa. Je dois encore m'y habituer, quand de nouveaux arrivants de mon club DTS viennent me voir et me demandent ce que j'ai ressenti quand j'ai franchi la ligne d'arrivée à telle ou telle course. Je ne suis pas une personnalité très intéressante, je ne suis pas Justin Bieber. »

7 conseils pour les navetteurs fréquents

Descendez de voiture et montez sur votre vélo!

Lire l'Anecdote

10 choses que j'ai apprises lors du Torino-Nice Rally

Franchir la Frontère

Lire l'Anecdote

5 conseils pour prendre soin de vos lunettes de sport

Comment manipuler vos lunettes de sport avec soin?

Lire l'Anecdote